RH Mobilité

Pourquoi miser sur les profils multilingues ?

Les profils multilingues ont la côte auprès des entreprises françaises. En effet, ces dernières s’internationalisent de plus en plus, et ont besoin de salariés compétents en langues étrangères.

Pourquoi choisir un candidat multilingue et comment le recruter ?

L’importance des profils multilingues

- Les exportations en France ont progressé de 3,8% en 2018 (491,6 milliards d’euros).
- Plus de 8 entreprises sur 10 souhaitent accroître leurs ventes à l’étranger.
- Près de 6 millions d’emplois sont directement ou indirectement liés à l’export français.
- 64% des entreprises françaises souhaitent exporter vers de nouvelles destinations dans les 3 années à venir.
- 62% des e-commerçants français sont présents à l’international, notamment chez leurs voisins européens (Espagne, Belgique, Allemagne).

Ces chiffres de 2018 montrent l’importance grandissante du commerce international en France, et l’attractivité que représentent les candidats multilingues sur le marché de l’emploi. Pour conquérir les marchés étrangers, les entreprises ont besoin de personnel capable de s’exprimer dans la langue désirée. Trop d’entreprises ont perdu des contrats à cause de malentendus linguistiques : les profils multilingues assurent aux sociétés une compréhension totale de la langue et de la culture du pays visé.

Les langues les plus utiles en entreprise

Quand on parle de candidat multilingue, on pense d’abord à l’anglais ; à raison puisque c’est la langue la plus parlée dans le monde. Pourtant, ce n’est pas forcément celle qui est demandée dans les sociétés : tout dépend des partenaires commerciaux de l’entreprise, et des marchés étrangers sur lesquels elle est implantée. Même si l’anglais est indispensable comme “langue commune”, les entreprises recherchent de plus en plus des candidats en mesure de converser dans la langue d’origine de ses interlocuteurs.


L’espagnol, l’allemand et le néerlandais sont des langues extrêmement demandées par les entreprises françaises, car ce sont dans ces pays qu’elles sont implantées. Le chinois, le japonais ou le russe ne sont pas non plus à exclure, car en 2020, près de la moitié du e-commerce se fera en Asie. Par ailleurs, les candidats maîtrisant plusieurs langues seront favorisés par rapport à ceux qui n’en parlent couramment que deux.

Vérifier les compétences linguistiques d’un candidat

Il peut être parfois difficile de s’assurer que les candidats retenus possèdent réellement les compétences linguistiques recherchées. D’autant que certaines études affirment que 33% des candidats exagèrent leurs compétences en langues sur leur CV. Comment déceler le vrai du faux ?


Dans le cadre d’un recrutement de profil multilingue, l’évaluation du niveau de langue est essentielle pour vérifier la capacité du candidat à s’exprimer correctement dans la langue demandée. Cela peut prendre la forme d’un test de langues écrit ou oral, ou simplement changer de langue au cours de l’entretien. Il est nécessaire de vérifier à la fois la capacité à s’exprimer à l’oral et à l’écrit, la prononciation et le vocabulaire. Le salarié doit être en mesure de répondre immédiatement et sans difficultés à un client par téléphone, par e-mail ou via les réseaux sociaux.

Sources des chiffres : Business France, Euler Hermes, FEVAD