RH Mobilité

Comment bien mener les entretiens annuels

Chaque année, vous organisez certainement des entretiens individuels pour évaluer les performances de vos collaborateurs. Bien que les entretiens annuels soient de moins en moins considérés en entreprise, il est possible de les rendre agréables et profitables pour les deux parties.

Préparer l’entretien annuel

Pour qu’un entretien annuel soit productif, il faut le préparer en avance. Plusieurs outils peuvent vous être utile pour mener les entretiens annuels : supports d’entretien, tableaux de bord, critères de performance, grille d’évaluation et d’auto-évaluation… Il ne faut pas non plus négliger le compte-rendu de l’entretien précédent et les retours des supérieurs et des collaborateurs.


N’oubliez pas : le salarié doit être prévenu de la date de l’entretien 15 jours avant.

Faire le bilan annuel du collaborateur

L’entretien annuel a plusieurs objectifs : il sert à faire le point sur l’année passée, analyser les résultats du collaborateur et définir des objectifs sur les mois à venir. C’est également le moment de donner la parole et d’échanger avec vos collaborateurs : soyez ouvert à la discussion et prenez en compte le ressenti des salariés sur l’entreprise, leur poste et leurs collègues.


Utilisez le compte-rendu de l’entretien précédent : les objectifs ont-ils été atteints ? le salarié a t-il augmenté ses performances ? rencontrait-il des problèmes et ont-ils été résolus ? etc. Ces questions vont vous permettre d’analyser les résultats de cette année, en prenant en compte une croissance ou une baisse de résultats du collaborateur. Si vous constatez un ralentissement de la performance, recherchez ensemble les raisons de cette baisse et des axes de progression selon ses besoins. Surtout, notez les réflexions qui ressortent de cet échange afin de les prendre en compte.

Mettre en place un dialogue constructif

Durant l’entretien annuel, vous ne devez pas être le seul à parler : au contraire ! Donnez le plus possible la parole au salarié. Il doit faire son bilan de lui-même, et expliquer son année : les difficultés qu’il a rencontrées, les actions qu’il a mises en place, ce qu’il aurait souhaité faire de plus, ses réussites, ses échecs… mais aussi ce qu’il attendait de vous, en tant que manager. Le dialogue doit être constructif et positif. Le but de cet entretien, c’est aussi de motiver (ou remotiver) ses collaborateurs, et leur permettre de progresser dans l’entreprise.

Fixer de nouveaux objectifs

Après le bilan de l’année passée, place à l’avenir : vous pouvez aborder les objectifs de l’entreprise, les objectifs de carrière du salarié, ses projets professionnels ou de formation… Laissez la parole au collaborateur : quels sont ses objectifs pour cette année ? désire t-il monter en compétences ? Si c’est le cas, c’est à vous de définir un plan de formation ou de coaching, ou des pistes pour l’aider à augmenter son potentiel. C’est également le moment de parler de l’évolution du salarié au sein de l’entreprise, des éventuelles promotions ou changements de poste.

Vos entretiens annuels sont terminés ? Votre travail n’est pas achevé pour autant. Ces rendez-vous doivent donner lieu à un suivi et des actions concrètes pour que les entretiens soient constructifs et profitables.