RH Mobilité

Candidats : attention à votre e-réputation !

C’est le grand jour : vous avez enfilé votre plus beau costume, vous vous êtes coiffé, parfumé…vous êtes prêt pour votre entretien d’embauche dans l’entreprise de vos rêves. Pourtant, le recruteur va vous accueillir d’un air dubitatif en vous montrant votre profil Facebook et vos photos de soirée. Vous aviez pensé à tout, sauf à votre e-réputation ! RH Mobilité vous donne ses conseils pour soigner votre e-réputation, surtout avant un recrutement.

Les enjeux de l’e-réputation

Commençons par une définition de l’e-réputation : c’est l’image que vous véhiculez sur internet, de façon volontaire ou subie, et qui constitue votre réputation. Elle peut ainsi être bonne ou mauvaise selon ce que vous publiez ou ce que l’on publie sur vous. Généralement, elle s’entretient sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Instagram, etc), les blogs, les forums ou encore les sites de presse.

 

3 employeurs sur 4 déclarent rechercher des informations sur les candidats durant le recrutement, et 40% ont déjà écarté un candidat suite à des informations trouvées sur le web.

Ces chiffres vous inquiètent ? Vous n’êtes plus certain d’avoir une bonne e-réputation ?


Pour éviter que votre futur employeur ne tombe sur des photos de vos soirées sur les réseaux sociaux, sur des messages remplis de fautes d’orthographe ou des critiques véhémentes à l’encontre de votre précédente entreprise, vous devez veiller à votre e-réputation. Il est indispensable de vérifier ce qui apparaît sur le web lorsqu’on recherche votre nom sur les moteurs de recherche.

Comment soigner son e-réputation avant un recrutement ?

A présent que vous avez pris conscience des enjeux de votre e-réputation et des répercussions qu’elle peut avoir sur votre recherche d’emploi, passons à la phase pratique !

Mettez-vous d’abord en navigation privée, et tapez votre nom-prénom dans la barre de recherche. Analysez les résultats :

  • quels sites ressortent ?
  • vos publications sur les réseaux sociaux sont-elles confidentielles ?
  • les photos et vidéos de vous sont-elles valorisantes ou compromettantes ?
  • vos informations publiques sont-elles en accord avec l’image de l’entreprise ou peuvent-elles vous porter préjudice ?

Si vous remarquez que vos profils de réseaux sociaux ne sont pas privés, modifiez les paramètres de confidentialité afin que seuls vos amis puissent y avoir accès. Si vos amis ont publié des photos peu valorisantes de vous, demandez-leur de les supprimer. Faites le tri dans vos posts et commentaires Twitter. Effacez également les critiques que vous avez pu émettre à l’encontre de vos précédentes entreprises. Faites en sorte que les résultats de recherche compromettants n’apparaissent plus.

Par contre, si un post ou un commentaire sur vous est gênant et que vous n’avez aucun pouvoir dessus, 2 solutions s’offrent à vous : contacter l’auteur pour lui demander de supprimer l’article, ou créer des publications positives sur vous afin de noyer les résultats préjudiciables.

Dans quelques semaines, vous pourrez vérifier de nouveau vos résultats, et continuer le tri si nécessaire. La gestion de votre e-réputation est un travail quotidien !