RH Mobilité

Le bonheur au travail c'est possible ?

Entre stress, manque de considération, mauvaise ambiance ou encore ennui, rares sont les personnes qui affirment être épanouies dans leur travail. En effet, seulement 6 Français sur 10 se disent heureux au travail. Comment atteindre cet idéal du “bonheur au travail” ?

Le bonheur au travail

Qu’est-ce que le bonheur au travail selon les salariés ? Globalement, l’épanouissement professionnel repose sur 5 piliers : l’équité, le respect, l’accomplissement, le sentiment d’appartenance à l’entreprise et l’intérêt du travail. De bonnes relations entre collègues sont également primordiales pour se sentir bien dans l’entreprise.

D’après le PDG d’Happiness Works, Nic Marks, le bonheur professionnel peut être résumé en 3 émotions positives :

  • l’enthousiasme, qui permet aux collaborateurs d’être énergiques et plus créatifs ;
  • l’intérêt, qui rend les collaborateurs plus investis et concentrés sur leurs tâches ;
  • le contentement, qui est l’émotion ressentie une fois la tâche réussie.

Les avantages du bonheur au travail

Des salariés heureux au travail apportent de nombreux avantages à l’entreprise : 

  • meilleure performance
  • meilleure productivité
  • meilleure créativité 
  • meilleure implication dans le travail
  • fidélité accrue
  • plus d’entraide et de coopération entre collègues
  • moins d’absentéisme, de maladies et de surmenage

Comment être heureux au travail ?

Malgré les bénéfices prouvés pour l’entreprise, certains managers ne considèrent pas le bonheur au travail comme une priorité. Il est pourtant facile de créer des conditions pour permettre l’épanouissement professionnel des salariés. Voici les conditions qui favorisent le bien-être au travail

Bien recruter

Le bonheur au travail commence dès l’embauche. L’intégration du salarié est primordiale pour qu’il se sente bien dans l’entreprise : il est donc nécessaire de choisir le candidat dont la personnalité va correspondre à la culture de la société. Si votre nouveau collaborateur se sent accepté, il sera performant plus rapidement. 

Impliquer les collaborateurs

Si vous ne donnez pas suffisamment de responsabilités et d’opportunités à vos salariés, ils ne se sentiront pas investis dans l’entreprise et seront donc moins productifs. En donnant des responsabilités à vos collaborateurs, vous leur montrez que vous avez confiance en eux et en leurs compétences. 

Féliciter et encourager

 Il n’y a pas que les augmentations de salaires qui comptent : au quotidien, des félicitations, des retours positifs ou des encouragements sont très appréciés par les salariés, qui se sentent ainsi reconnus dans l’entreprise. Il est important qu’ils se sentent valorisés par leurs collègues et leurs managers. De plus, cela les incite à rester plus longtemps dans l’entreprise. 

Donner des missions intéressantes

Pour être heureux au travail, les salariés ont besoin d’un travail utile et de missions qui ont du sens. Être fier de son travail et de son entreprise est un des principaux facteurs du bien-être au travail. Au fil du temps, l’intérêt des missions des salariés peut s’amenuiser. Il faut donc en discuter régulièrement avec vos collaborateurs, et les faire évoluer si nécessaire. 

Être équitable et transparent

Il n’y a rien de pire pour un salarié que se sentir inférieur à un autre ou dénigré dans l’entreprise. Ainsi, veillez à adopter un comportement transparent et équitable envers tous vos employés. Cela ne concerne pas que les salaires ou les promotions, mais également la répartition des projets et le respect témoigné à chacun. Si l’un de vos collaborateurs se sent lésé, soyez à son écoute pour éviter qu’il ne démissionne. 

Veiller à la bonne entente

De bonnes relations entre collègues et managers renforcent l’entraide et la collaboration dans l’entreprise. Montrez l’exemple en vous rendant accessible et en favorisant une ambiance positive au sein de vos équipes.